Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ventes de Geberit après neuf mois ont légèrement crû de 1,4% en comparaison annuelle à 2,2 milliards de francs (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Geberit a vu sa rentabilité après neuf mois encore grevée par les coûts liés à la fermeture de deux sites de production en France. Le bénéfice net du groupe saint-gallois de techniques sanitaires a fléchi de 11,2% à 416,7 millions de francs.

Pour l'ensemble des trois trimestres sous revue, les ventes ont légèrement crû de 1,4% en comparaison annuelle à 2,2 milliards de francs, annonce mardi Geberit. La croissance organique, elle, s'inscrit à 3%.

Côté opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts EBIT a diminué de 9,3% à 494 millions de francs. La hausse des prix des matières premières, les dépenses de personnel et les dépréciations ont eu un impact négatif.

Pour l'ensemble de l'exercice, Geberit est optimiste pour la demande dans le secteur de la construction. En dépit des prix des matériaux, la direction table sur une croissance organique des ventes de l'ordre de 3% et une marge brute EBITDA d'environ 28%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS