Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Europe a été largement paralysée dimanche par le grand froid et la neige, qui ont tué ces derniers jours près de 300 personnes sur l'ensemble du continent. Les intempéries ont donné des images inhabituelles de villes du Sud recouvertes de neige.

L'Ukraine et la Pologne sont les plus touchées avec 184 décès à elles seules. Les températures, descendues jusqu'à -21 degrés Celsius vendredi, ont toutefois commencé à s'adoucir samedi, et on enregistrait -10 à Kiev dimanche matin.

En Pologne, où le thermomètre a atteint -22 dans la nuit dans le nord-est, le froid a fait huit nouvelles victimes, portant le total à 53. La plupart sont des sans-abri, souvent alcoolisés.

Neige en Bosnie

En Bosnie, la capitale, Sarajevo, était toujours en grande partie paralysée dimanche par une couche de neige d'un mètre.

Dans la nuit, des chasse-neige et des bulldozers ont pu se frayer un chemin vers plusieurs dizaines de voitures bloquées par des avalanches dans un canyon près de Mostar. Des hélicoptères assuraient dimanche le ravitaillement de bourgades montagnardes isolées.

Danube gelé

En Bulgarie, dont plusieurs régions étaient dimanche en état d'alerte, le Danube était par endroit gelé à 60%.

Dans l'ouest du continent, le bilan humain est moins sévère, mais la paralysie parfois plus grande face à des conditions moins habituelles.

ATS