Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de 4000 gourmands se sont pressés ce week-end au premier Salon international des chocolatiers et du chocolat pour déguster les créations de 24 artisans. L'engouement a été tel que le Bâtiment des Forces Motrices a semblé petit, se sont réjouis les organisateurs.

"Nous sommes très heureux de cette affluence au-delà de nos espérances. Nous avons souhaité organiser ce salon dans ce beau bâtiment pour qu'il soit au coeur de Genève", a expliqué la directrice Lise Luka.

Le succès pour les traditionnels moelleux, macarons et pavés de Genève ne s'est pas démenti, tout comme l'intérêt pour les truffes parfumées, mendiants et autres cabosses. Les amateurs de grand crû ont même pu créer leur propre sucette sous une fontaine en chocolat. La manifestation se voulait à la fois un lieu de dégustation, de découverte et de démonstrations, a ajouté Mme Luka.

Les ateliers destinés aux enfants ont affiché très rapidement complets, selon Mme Luka. Les moins jeunes ont assisté en nombre aux démonstrations en direct et aux conférences, celle mettant en avant l'alliance vin-chocolat rencontrant notamment beaucoup d'intérêt.

ATS