Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le conflit à l'entreprise de logistique DHL a été porté devant le tribunal. Le syndicat Unia a été convoqué avec la direction de DHL à la Chambre des relations collectives de travail à Genève, qui tentera mardi une conciliation, a-t-on appris ce vendredi.
Dans l'attente de l'arbitrage du tribunal genevois, les mesures de combat ont été suspendues, a indiqué le syndicat Unia. Au total 86 employés, 48 à Genève et 38 à Bâle s'opposent à leur licenciement dans le cadre de la rationalisation opérée en Suisse par le géant allemand de la logistique.
Simultanément, le Syndicat de la communication a saisi à Berne l'Office fédéral de conciliation en matière de conflits collectifs de travail. L'Office est compétent pour les conflits collectifs qui s'étendent au-delà du territoire d'un canton.
Le Syndicat de la communication, qui a signé une convention d'entreprise avec DHL, demande à l'Office d'entreprendre une procédure de conciliation et d'exiger de DHL qu'il renonce à tout licenciement par mesure provisionnelle.
"Le refus de DHL d'entamer de véritables négociations sur un plan social pour le personnel licencié à Genève et Bâle est inacceptable", a indiqué le syndicat dans un communiqué. Il demande que DHL revienne sans délai sur son refus et s'assoie rapidement à la table des négociations pour négocier un plan social.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS