Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une jeune Ethiopienne de douze ans qui avait disparu depuis jeudi soir a été retrouvée morte vendredi soir à son domicile, a dit dimanche la police genevoise. Celle-ci avait dans un premier temps publié un avis de disparition avant de le révoquer. La piste criminelle est désormais privilégiée.

Samedi, la police n'avait pas voulu préciser le lieu exact où la jeune fille d'origine africaine avait été retrouvée. Les circonstances de son décès n'étant pas clairement établies, une enquête a été ouverte et confiée aux inspecteurs de la police judiciaire.

Cette fille de douze ans s'était rendue jeudi avec des amies au cycle d'orientation de Drize, à Carouge. Vers 19h00, elle était partie à pied en disant à ces amies qu'elle devait rentrer chez elle. Elles s'étaient séparées au niveau du passage piéton en face du rond-point en plastique sur la route de Drize.

Différents contrôles

La police avait lancé vendredi soir un avis de disparition. Il a été levé une heure plus tard lorsque cette jeune fille a été retrouvée, à son domicile. Les inspecteurs de la brigade de police technique et scientifique ont procédé aux différents contrôles et relevés de traces et indices.

A la suite des premières investigations, les enquêteurs privilégient "sérieusement" la piste criminelle, a indiqué à l'ats un porte-parole de la police genevoise. L'affaire est sous le contrôle du Ministère public. Pour l'heure, aucune information supplémentaire n'est disponible sur les circonstances de ce décès.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS