Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - L'UDC genevoise a exclu de ses rangs son ancien président Soli Pardo. Le comité directeur de la section cantonale de la formation, composé de neuf personnes, lui reproche son "opposition systématique" aux directives du parti.
Soli Pardo avait mis l'UDC dans l'embarras lors des élections cantonales de l'automne dernier en se faisant l'auteur d'un encart publicitaire qui s'en prenait à "la racaille d'Annemasse". Ce slogan avait provoqué l'émoi et la colère des élus de France voisine.
En janvier dernier, l'UDC Genève avait formellement remis à l'ordre son ancien président. Ce dernier avait alors promis de cesser de s'opposer aux directives du parti. Après une période de calme, Soli Pardo est toutefois retombé dans ses travers, "convaincant une direction désolée de la nécessité de l'exclure".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS