Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La prison de Champ-Dollon (GE) a été le théâtre d'une mutinerie samedi soir. Quarante détenus ont refusé de réintégrer leurs cellules après un repas en commun. La police a dû intervenir pour les maîtriser. Aucun blessé n'est à déplorer, a indiqué la chancellerie du canton de Genève.

Les motifs avancés par les prisonniers tenaient à des sanctions prises plus tôt dans l'après-midi à l'encontre de deux détenus coupables d'avoir agressé et blessé un troisième. Celui-ci a dû être hospitalisé.

Après de vaines discussions, un ultimatum a été formulé, sans effet. La police, "mobilisée en force", est intervenue à 20h30, soit deux heures après le début du mouvement. En collaboration avec le personnel de surveillance, elle a maîtrisé les mutins et les a placés en cellule. La prison a retrouvé son fonctionnement normal, précise la chancellerie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS