Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller administratif de la Ville de Genève Pierre Maudet, 34 ans, a été élu dimanche au Conseil d'Etat genevois avec 39,8% des voix. L'ancien maire PLR de Genève devance la socialiste Anne Emery-Torracinta (28,3% des voies) et le MCG Eric Stauffer (27,6%).

Pierre Maudet est arrivé à l'Hôtel-de-Ville sous les vivats de ses partisans. "Je suis littéralement soufflé par ce résultat", a-t-il indiqué à la télévision locale "Léman Bleu". Il a attribué son succès à "une campagne de terrain". Le nouvel élu s'est dit fier d'être arrivé en tête dans son fief de la Ville de Genève.

Le PLR respire

L'élection de Pierre Maudet permet à la droite de conserver sa majorité à l'exécutif du canton. Le libéral-radical succède à Mark Muller, un autre PLR, poussé à la démission en début d'année à la suite d'une altercation avec un barman d'une discothèque. Pierre Maudet entrera officiellement en fonction le 29 juin prochain.

Les socialistes, qui partaient confiants dans cette élection, ont subi une cruelle désillusion. Le Mouvement citoyens genevois (MCG) n'est quant à lui pas parvenu à créer la surprise dont il rêvait tant.

Eric Stauffer n'a toutefois pas démérité: il est arrivé numéro un dans les grandes communes suburbaines du canton tels que Meyrin, Lancy, Onex ou Vernier. Il avait axé toute sa campagne sur la sécurité.

La faute à la presse

Les socialistes avaient pour leur part quelque peu délaissé ce thème pour se concentrer sur les problèmes de logement et d'emploi. Romain de Sainte Marie, président du parti socialiste genevois (PSG), a pointé du doigt les médias, coupables à ses yeux de ne pas s'être assez intéressés à la campagne d'Anne Emery-Torracinta.

Comme d'autres socialistes, il a également admis le manque de notoriété de Mme Emery-Torracinta.

L'élection de Pierre Maudet au gouvernement cantonal ouvre la voie à une élection complémentaire à l'exécutif de la Ville de Genève. La date doit encore être fixée. Pierre Maudet était le seul représentant de la droite au sein du Conseil administratif.

ATS