Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dès le 1er juin, le gouvernement genevois comptera deux nouveaux élus: le socialiste Thierry Apothéloz et la PLR Nathalie Fontanet. Le conseiller d'Etat PDC Luc Barthassat, critiqué pour son manque de maîtrise des dossiers, n'a pas réussi à sauver son siège dimanche.

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

A Genève, le nouveau Conseil d'Etat sera composé de trois magistrats de droite, trois de gauche et un MCG. La non-réélection dimanche du PDC Luc Barthassat fait perdre la majorité à l'Entente bourgeoise.

"Le rééquilibrage du Conseil d'Etat permettra d'aborder les enjeux importants, comme la réforme de la fiscalité des entreprises, avec un nouvel élan", espère le socialiste Thierry Apothéloz. Il a été élu dimanche avec 10'527 suffrages d'avance sur le magistrat sortant. De fait, l'élection d'un second PDC à l'exécutif en 2013 ne reflétait pas le poids électoral du parti.

"Incarnation de la fonction"

Si le parlé populaire de Luc Barthassat, 57 ans, ainsi que sa propension à recourir aux réseaux sociaux avaient séduit en 2013, son bilan à la tête du Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture n'a pas suffi à le faire réélire dimanche. Arrivé 9e au premier tour le 15 avril, il n'a pas réussi à combler son retard et a terminé 7e dimanche, avec 34'357 voix.

"Luc Barthassat a été jugé sur sa personne et non sur son bilan", a déploré le président du PDC Bertrand Buchs, qui estime que le magistrat sortant a été lâché par la droite. Pour le président du PLR Alexandre de Senarclens, "la problématique est liée à sa façon d'incarner la fonction de conseiller d'Etat." Quant à M. Barthassat, il a indiqué qu'il analysera sa défaite plus tard.

Trois à droite

Avec l'élection de Nathalie Fontanet, 53 ans, l'exécutif comptera une deuxième femme. Arrivée en 4e position (45'522 voix), la députée permet au PLR de conserver le siège du président du Conseil d'Etat François Longchamp, qui ne se représentait pas.

La candidate figurait sur le ticket de l'Entente bourgeoise avec le PLR sortant Pierre Maudet, 40 ans. Le magistrat en charge du Département de la sécurité et de l'économie avait été élu au premier tour. L'autre PDC sur cette liste était le grand argentier PDC Serge Dal Busco qui est arrivé en 2e position dimanche (50'141 voix).

Siège récupéré

L'exécutif comptera un second nouvel élu en la personne de Thierry Apothéloz, 47 ans, arrivé 6e (44'884 voix). L'élection du conseiller administratif de Vernier, qui représente l'aile modérée du PS, permet à son parti de récupérer le siège perdu en 2009.

Il complète le trio de gauche, aux côtés de la socialiste Anne Emery-Torracinta, 59 ans, et du Vert Antonio Hodgers, 42 ans. Mise en difficulté en fin de mandat, la cheffe du Département de l'instruction publique, de la culture et du sport est arrivée 5e (44'905 voix), tandis que le magistrat Vert, en charge de l'Aménagement, du Logement et de l'Energie, est arrivé 3e (49'684 voix).

Avec le MCG

Le septième membre du nouveau gouvernement, qui entrera en fonction le 1er juin, sera le MCG Mauro Poggia, 58 ans. Le conseiller d'Etat en charge du Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé a été le mieux élu dimanche avec 51'015 suffrages, un score qui ne reflète pas l'affaiblissement de son parti. "Les majorités au Conseil d'Etat ne se feront pas sans le MCG", a-t-il commenté.

Onze candidats se présentaient dimanche. La députée d'Ensemble à Gauche Jocelyne Haller est arrivée 8e (27'121 voix), le conseiller national UDC Yves Nidegger 9e (23'940 voix), le viticulteur hors parti Willy Cretegny 10e (20'600 voix) et le "Prophète" Paul Aymon 11e (9428 voix). Le taux de participation s'est élevé à 35%, selon ces premiers résultats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS