Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - A Genève, la prolongation des horaires d'ouverture des magasins est loin de faire l'unanimité. Le référendum s'opposant à ce projet a rassemblé plus de 14'000 signatures, alors que 7000 suffiraient. Elles ont été déposées au Service des votations et élections.
Joël Varone, du syndicat Unia, s'est déclaré quelque peu surpris du succès du référendum. Obtenir autant de signatures en plein été n'est pas chose facile, a-t-il rappelé. Environ deux tiers des paraphes ont été récoltés devant les magasins, le reste par les vendeuses et les vendeurs.
Pour M.Varone, la population a "bien compris" que ce projet d'extension des horaires des magasins ne répondait à aucun besoin des consommateurs. Les gens craignent aussi qu'une telle brèche entraîne une généralisation du travail le soir ailleurs dans l'économie, a estimé le syndicaliste.
La prolongation de l'ouverture des magasins est un souhait des grands distributeurs, qui veulent faire "plus de profit", a poursuivi M. Varone. Pour les syndicats et la gauche, à l'origine du référendum, les nouveaux horaires ne feraient que péjorer les conditions de vie de quelque 20'000 vendeurs et vendeuses.
La loi adoptée récemment par une majorité du Grand Conseil genevois prévoit de prolonger l'ouverture des magasins tous les soirs de la semaine jusqu'à 20h00 et le samedi jusqu'à 19h00. Elle autorise de surcroît les commerces à ouvrir leurs portes quatre dimanches par année.
Selon le comité référendaire, le besoin d'une ouverture prolongée des magasins n'est pas prouvé. Actuellement les commerces ont l'autorisation d'ouvrir jusqu'à 21h00 le jeudi, mais cette possibilité qui leur est offerte n'est que très peu utilisée. La nouvelle loi pourrait aussi tuer le petit commerce et les marchés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS