Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'élection d'Olivier Jornot à la tête du Ministère public genevois est contestée. Un recours a été déposé devant la chambre administrative du Ministère public. Il est reproché au nouvel élu libéral-radical d'avoir voté pour lui-même.

Olivier Jornot a confirmé à l'ats l'information publiée sur le site en ligne de "20 Minutes". Il n'a toutefois pas souhaité la commenter. Le recours émane de l'ancien président du PS genevois, Dominique Hausser. Le bureau du Grand conseil et le nouveau Procureur général devront se prononcer sur cet appel d'ici au 15 décembre.

Lors de l'élection, M. Jornot était opposé au PDC Christian Coquoz et à l'UDC Pierre Schifferli. L'avocat PLR l'avait emporté dès le premier tour par 49 voix au total, soit exactement le nombre de suffrages pour obtenir la majorité.

Avant l'élection jeudi dernier, le bureau du Grand conseil avait débattu de la question de savoir si M. Jornot, en tant que candidat et député, pouvait ou non participer au vote. Il avait finalement tranché pour.

ATS