Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'arnaque consiste à faire insérer la carte bancaire dans l'appareil téléphonique puis de la subtiliser en mémorisant le code (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La police genevoise met en garde contre une recrudescence inquiétante de l'arnaque à la cabine téléphonique qui cible les personnes âgées. Elle a recensé une vingtaine de cas depuis juillet 2016. Le préjudice total se monte à environ 100'000 francs.

L'auteure de ce type d'escroquerie aborde une personne âgée dans la rue, lui expliquant que sa voiture est en panne et qu'elle doit téléphoner de manière urgente pour demander de l'aide. L'inconnue la convainc de l'accompagner à une cabine téléphonique toute proche. Souvent un enfant est à bord du véhicule pour renforcer l'empathie de la future victime, indique mercredi la police genevoise.

Une fois dans la cabine, l'aîné est amené à insérer sa carte bancaire dans l'appareil et à taper son code, comme si cela permettait de téléphoner. Ayant mémorisé le code personnel, la femme subtilise ensuite la carte bancaire, faisant croire qu'elle a été avalée par l'appareil, et va retirer de l'argent à un bancomat.

La police souligne qu'il ne faut surtout pas insérer une carte bancaire dans une cabine téléphonique à la demande d'un inconnu. Elle invite à composer le 117 en cas de doute et rappelle que la simple menace d'appeler la police suffit en général à faire partir le délinquant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS