Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Un hibou grand-duc a été relâché mercredi au pied du Salève dans le cadre d'une action transfrontalière de protection de la nature. L'oiseau avait été recueilli en août 2009 à Sierne, gravement blessé.
Après plus d'un an de soins, la jeune femelle de grand-duc - le plus grand hibou européen - a retrouvé la liberté au même endroit, a indiqué jeudi le Département genevois de l'intérieur et de la mobilité. Le rapace nocturne a été équipé d'une balise qui enregistrera ses futurs déplacements.
Ces données permettront de mieux connaître les habitudes de cet oiseau menacé, dans le cadre des réseaux écologiques transfrontaliers.
Gravement blessé à l'épaule gauche, l'oiseau avait été découvert par une promeneuse dans un filet de vigne. Sept opérations sous narcose ont été nécessaires pour sauver son aile. Une longue période de convalescence a suivi dans une grande volière, où le hibou a réappris à voler, capturer et tuer des proies vivantes.
L'analyse de ses plumes et de son ADN ont confirmé qu'il s'agit d'une jeune femelle, née au printemps 2009. Elle est très probablement un des jeunes nés au Salève cette année-là du seul couple récemment installé dans le secteur, précise encore le communiqué. Si elle parvient à se réadapter à la vie sauvage, elle pourrait se reproduire dans la région dès l'année prochaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS