Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - Les relayeuses suisses ont battu de neuf centièmes le record national du 4 x 100 m lors du meeting de Genève, en 43''81.
L'équipe formée de Michelle Cueni, Lea Sprunger, Ellen Sprunger et Marisa Lavanchy s'est ainsi grandement rapprochée de la qualification pour les JO de Londres, qui réuniront les seize meilleures formations du monde à la date butoir des sélections en juillet.
Le coach des relayeuses Laurent Meuwly a eu des sueurs froides. Il a dû changer son équipe 30 minutes avant le départ, en raison du forfait de dernière minute de Jacqueline Gasser, l'un des deux piliers du quatuor. Victime d'une forte contracture à une cuisse, elle a préféré renoncer pour ne pas prendre de risques.
"J'ai dû modifier l'équipe sur deux positions, en faisant passer Ellen Sprunger de numéro 4 à numéro 3 et en introduisant Marisa Lavanchy, qui court normalement dans l'équipe B. Dans des conditions normales, il y a encore de la marge pour un "gros chrono", autour de 43''4", estime Meuwly. Un tel temps, que l'équipe essaiera encore d'atteindre dimanche à La Chaux-de-Fonds ou plus sûrement aux Championnats d'Europe à Helsinki à fin juin, mettrait les Suissesses définitivement sur orbite pour les Jeux.
Avant Genève, elles figuraient au 18e rang mondial à l'addition des deux meilleurs chronos 2011 et 2012. Elles ont désormais fait un petit bond en avant et surtout continuent leurs progrès sans interruption depuis un an et demi, grâce à une dynamique de groupe et un entrain remarquables. A Genève, elles ont pris la 2e place de la course derrière les intouchables Néerlandaises (record national en 42''89). L'ancien record de Suisse avait été établi à Lausanne l'an dernier (43''90).

ATS