Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Conseil d'Etat genevois prend des mesures urgentes pour contrer le déficit inattendu des comptes 2015. Alors que le projet de budget tablait sur un excédent de 14 millions de francs, les dernières projections font apparaître un déficit de plus de 200 millions.

En raison de la situation économique, les prévisions de recettes fiscales sont à ce jour nettement inférieures à celles qui sont prévues dans le budget, a indiqué mercredi devant les médias le grand argentier Serge Dal Busco. Les impôts sur les personnes physiques seraient à la baisse de 205 millions et ceux sur les sociétés de 35 millions. En parallèle, les subventions augmentent.

Le gouvernement a décidé de prendre des mesures correctrices exceptionnelles pour limiter le résultat négatif. Le gel des nouveaux engagements et la diminution des dépenses générales devraient permettre d'économiser quelque 50 millions sur les quatre derniers mois de l'année, a fait savoir le président du Conseil d'Etat François Longchamp.

ATS