Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève-Servette a battu Zurich 3-1 aux Vernets. Dans le même temps, Fribourg s'est incliné 3-2 tab à Zoug et Lausanne a obtenu un précieux succès 2-1 contre Kloten en vue des play-off.

Genève-Servette a forcé la décision en l'espace de dix-sept secondes à la 37e. Pyatt et Rubin ont mis à mal le placement de Niklas Schlegel. Et juste avant l'ouverture du score, Robert Mayer a sorti le grand jeu devant Auston Matthews. Les Zurichois ont réussi à refaire la moitié de leur retard en fin de tiers médian grâce à Künzle, mais ce sera leur seul fait d'armes. A la 48e, Pyatt a battu Schlegel d'une curieuse façon en utilisant le dos du jeune gardien zurichois pour le 3-1 décisif. Les Grenat n'ont plus eu qu'à tenir le score pour s'assurer leur seizième victoire de la saison. Les Aigles reviennent très fort au classement et il se pourrait qu'ils contestent bientôt la place de meilleure formation romande à Fribourg Gottéron. Les Genevois ne sont plus qu'à deux points des Dragons avec trois matches en moins.

A Zoug, les tiers ont été bien différents. Au spectacle et aux quatre buts du premier tiers - deux de chaque côté - a succédé une période plus terne, sans buts et marquée par quelques poings dans les figures adverses. Il a fallu aller jusqu'au tirs au but pour départager les deux équipes. Zoug a enlevé cet exercice en trompant à deux reprises l'excellent Reto Lory qui a remplacé Conz pour ce match à la Bosshard Arena. Au sein de Gottéron, les Bykov, Sprunger et Réway ont une fois encore tiré l'équipe. Cela n'a pas suffi pour empocher plusqu'un point au final, mais dans un contexte plutôt défavorable pour les hommes de Gerd Zenhäusern, ce point est extrêmement bon à prendre.

Pour Lausanne, avant de penser à dominer Kloten, il fallait digérer le long retour depuis Davos. Mais les Vaudois y sont parvenus sur une marge "traditionnelle" pour eux, un bon "2-1 des familles" comme on pourrait dire du côté de Malley. Les Aviateurs avaient pourtant pris les devants à la 10e par Bieber, mais Stalder a nivelé la marque à la 15e. Le reste de la partie fut particulièrement ennuyeuse pour celui qui était là en observateur. Après un deuxième tiers passé avec le frein à main tiré, Lausanne a compris qu'il avait le droit de décrocher l'entrave et d'appuyer sur l'accélérateur. A la 47e, Harri Pesonen a inscrit le but de la victoire au sortir d'un bon travail préparatoire de Stalder. Le Finlandais est l'homme en forme des Vaudois puisqu'il compte six points sur les trois derniers matches. Ce succès étriqué permet surtout aux Lausannois de revenir à un point de la barre et de leur adversaire du soir. Le tout avec deux parties en moins que les Zurichois.

Bienne continue ce qui semble s'apparenter à un chemin de croix. Les Seelandais n'ont pas existé devant Davos pour essuyer leur vingtième défaite de l'exercice. Marc Wieser a frappé deux fois pour porter son total de la saison à seize buts. Le Grison occupe la première place des meilleurs buteurs du championnat avec Julien Sprunger. Juste devant les Biennois au classement, Langnau a pris ses distances en battant Ambri-Piotta 2-1. Du coup, les Emmentalois possèdent quatre longueurs d'avance sur les Seelandais.

La dernière partie de la soirée a permis à Lugano de battre Berne 4-2. Les Ours n'ont que deux points d'avance sur la barre et Lars Leuenberger n'a pas franchement de quoi bomber le torse. Il peut toutefois mettre une bonne partie des soucis bernois sur le compte de la malchance vu le nombre de blessés. Roy victime d'une commotion, les joueurs de la capitale n'ont pu aligner que trois étrangers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS