Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La qualité de l'air tend à s'améliorer à Genève. Le canton a opté pour diverses mesures pour y contribuer comme, en 2014, à la réduction de la vitesse sur l'autoroute de contournement en cas de hausse marquée de la pollution (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Genève n'a connu aucun épisode de smog durant cet hiver. Pour la deuxième année consécutive, les particules fines sont restées en 2017 en-deça des valeurs limites fixées par la loi dans la ville du bout du lac.

Pour la première fois depuis que les particules fines sont mesurées dans le canton, les concentrations journalières sont ainsi demeurées en-deça de la limite de 50 microgrammes par m3 fixée par la loi, indique le communiqué du Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA).

Sachant que ces substances sont considérées comme des cancérigènes, le constant est "d'autant plus réjouissant". Du côté de l'ozone, gaz irritant lié aux journées ensoleillées, aucun pic de pollution marquant n'a été enregistré en 2017. Les chiffres ne dépassent pas la moyenne des années précédentes bien que des concentrations excessives ont été constatées durant des épisodes de canicule.

Quant aux oxydes d'azote, les normes ont été dépassées dans le milieu urbain. Reste que les concentrations de ce polluant sont plus faibles que celles des années précédentes.

Météo et mesures

Si les conditions météorologiques ont une influence importante sur la concentration des polluants, le conseiller d'Etat Luc Barthassat n'y voit pas le seul facteur explicatif à ces résultats. Les mesures prises par le canton en faveur de l'air ont également joué un rôle, souligne le ministre.

Genève a ainsi opté pour un dispositif anti-smog renforcé ces dernières années. Il comprend par exemple la limitation de la vitesse à 80km/h sur l'autoroute de contournement en cas de forte augmentation de la pollution ou la circulation alternée volontaire.

Demain

S'agissant de l'avenir, le conseiller d'Etat veut poursuivre sur cette lancée. Et d'évoquer de possibles nouvelles mesures comme une voie réservée au covoiturage à la douane de Thônex-Vallard ou la gratuité des transports publics à Genève en cas de smog.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS