Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La centrale chaleur-force alimentée par du gaz naturel prévue au Lignon (GE) par les Services industriels de Genève (SIG) ne verra pas le jour. Le Conseil d'Etat renonce à cette construction controversée au profit du développement de petits projets décentralisés.

Le 22 décembre, les SIG achetaient 15,05% du capital-actions de Energiedienst Holding, filiale helvétique du numéro trois allemand de l'énergie EnBW Baden-Württemberg et spécialisée dans l'énergie hydraulique. Cette acquisition permet à l'établissement public autonome d'assurer l'approvisionnement du canton en électricité à hauteur de 15% supplémentaires, a rappelé mercredi le gouvernement.

Limitée à 20 ans d'exploitation, la centrale chaleur-force n'aurait produit que 10% de l'électricité genevoise et 3% de la chaleur pour le chauffage à distance. Or ce projet, devisé à 200 millions de francs, était contesté par la commune de Vernier, ainsi que par les Verts, le Parti radical et le Mouvement citoyens genevois, notamment à cause de la quantité de CO2 rejetée par la centrale.

Combiner plusieurs sources d'énergie

L'acquisition réalisée en décembre équivaut à la capacité de production du barrage de Verbois (440 GWh). Elle permet aux SIG d'assurer désormais 40% de production propre. "L'objectif est de monter à plus de 50% d'autonomie en 2020", a indiqué à l'ats André Hurter, directeur général des SIG. Et de citer les projets en cours, comme la centrale photovoltaïque à Palexpo et l'éolien.

S'il renonce à la centrale à gaz du Lignon, le Conseil d'Etat invite toutefois les SIG à poursuivre le développement des projets de couplage chaleur-force.

D'une manière générale, le gouvernement veut privilégier les petits projets décentralisés, afin de combiner plusieurs sources d'énergie et valoriser les énergies renouvelables locales. Les SIG et l'Allemand EnBW ont d'ailleurs aussi conclu un accord de coopération dans les énergies renouvelables et les services énergétiques.

ATS