Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Genève sévit contre une affiche du MCG qui s'en prend à Kadhafi

Genève - Le MCG a franchi la ligne rouge avec son affiche illustrée d'une photo du colonel Kadhafi dans le cadre des votations sur le renvoi des criminels étrangers. Le Conseil d'Etat genevois a exigé jeudi sa modification car elle constituerait un outrage à un Etat étranger.
"En concertation avec les autorités fédérales, Genève ordonne la modification de l'affiche afin de la mettre en conformité avec les exigences légales", indique le Conseil d'Etat. L'auteur de l'affiche, soit le président du Mouvement Citoyens genevois (MCG), Eric Stauffer, a été dénoncé simultanément au Ministère public de la Confédération et au Parquet genevois, a précisé devant la presse le président du gouvernement François Longchamp.
Cette mention du colonel Kadhafi constitue une violation de l'article 296 du code pénal qui réprime l'outrage aux Etats étrangers, souligne le Conseil d'Etat. "Sans rapport avec le sujet de la votation du 28 novembre, cette attaque porte atteinte aux intérêts supérieurs de la Suisse, de notre canton et de ses ressortissants étrangers", relève encore le gouvernement.
Face à une violation aussi claire du code pénal, le canton avait le devoir de la dénoncer, faute de quoi il s'en serait rendu responsable, estime M.Longchamp. En effet, à Genève l'affichage des campagnes est pris en charge par le canton par le biais de la Société générale d'affichage (SGA).
Eric Stauffer persiste et signe en invoquant la liberté d'expression. "Tant que je ne reçois pas de décision de justice, je ne bougerai pas d'un iota", a-t-il déclaré. Il annonce déjà que le cas échéant, il fera recours et demandera l'effet suspensif pour pouvoir placarder ses affiches telles quelles. Le MCG a fait imprimer 450 affiches et 15'000 flyers.
"Je n'ai d'ordre à recevoir ni du gouvernement, ni du Conseil fédéral", affirme M.Stauffer. Et de surenchérir: "Je n'ai pas à plier pour des soit-disant intérêts supérieurs de la nation face à un dictateur et à un terroriste."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.