Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève-Servette a signé un très joli succès sur Berne 2-1 aux Vernets. Fribourg a lui dominé Ambri 4-2 et Lausanne s'est incliné 3-2 ap chez lui devant Bienne.

On attendait une réaction aux Vernets, elle a bien eu lieu. En fait, les Aigles ont attaqué cette rencontre avec cette envie que l'on avait décelée lors du match inaugural contre Lausanne. Alors le GSHC est-il à l'aise uniquement lorsqu'il évolue devant ses fans? Possible, toujours est-il que les Genevois ont posé des problèmes au champion en titre. La recette imaginée par Craig Woodcroft: agresser d'entrée les Bernois. 2e, Wick ouvre le score sur une superbe passe de Romy. 6e, Rubin double la mise en power-play. Un démarrage impeccable auquel le plus transi des supporters genevois n'aurait osé rêver.

Vexés, les Ours ont réagi sur leur premier jeu de puissance. Arcobello, Ebbett pour un tir de Noreau, trois secondes de supériorité numérique pour la réduction du score. Heureusement, cette réussite n'a pas secoué le bloc grenat. Gauthier Descloux, préféré à Christophe Bays, a tenu la baraque devant les assauts adverses soudainement plus nombreux et mieux coordonnés. A la manière du roseau, Genève a plié et Genève n'a pas rompu. La tactique servettienne a porté ses fruits et Berne est apparu frustré. Les Grenat ont sué jusqu'au bout pour arracher la totalité de l'enjeu.

Le triplé de Bykov

Fribourg va bien, merci pour lui. Les Dragons ont battu Ambri-Piotta 4-2. Et cette victoire porte le sceau d'un homme, Andreï Bykov. Séparé de son "ombre" Julien Sprunger par l'entraîneur Mark French. Le centre aux origines russes s'est offert un triplé. Le 3-2 de la 42e et le 4-2 de la 51e à 5 contre 3 ont définitivement eu raison des Léventins et du retour de Benjamin Conz à la BCF Arena.

Cela va moins bien pour Lausanne. Les Vaudois ont été battus 3-2 ap pour la première partie dans leur nouvelle patinoire provisoire. Entrés dans la partie avec hargne et volonté, les Vaudois auraient dû clore l'affaire au premier tiers. Mais de la maladresse et un bon Hiller ont remis les Seelandais sur les rails. A noter le premier but en National League du jeune Valentin Nussbaumer et celui de Joël Vermin pour le LHC. C'est Neuenschwander qui a crucifié Huet en début de prolongation.

Plutôt chanceux avec un calendrier qui lui a offert deux matches contre Langnau et un contre Kloten, Zurich est tombé sur un os à Lugano. Les Tessinois ont mis à nu les carences zurichoises en inscrivant notamment les deux premiers buts en désavantage numérique pour un succès fleuve 6-1.

Le retour de "l'Américain" Vincent Praplan et l'arrivée du Finlandais Tomi Sallinen n'ont finalement pas profité à Kloten. La faute à un Chris Egli auteur d'un doublé pour une victoire grisonne 3-2 dans la banlieue zurichoise. Et dire que Kloten menait 2-0... Enfin dans le dernier match, Zoug s'est imposé 3-2 à Langnau.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS