Genève-Servette a mis fin à une série négative de quatre revers de suite lors de la 12e journée de National League. Les Aigles ont dominé Langnau 6-3, alors que Fribourg a rechuté contre Bienne 4-1.

S'il ne fallait retenir qu'une statistique de ce match, ce serait celle des tirs après le premier tiers. Six pour Genève-Servette et quatre buts inscrits. Les Grenat ont su profiter de leurs opportunités en maximisant leurs chances. Et quand le power-play tourne du feu de dieu, difficile de contrer les bonnes intentions des joueurs de Pat Emond.

Après quatre défaites, les Genevois ont retrouvé de l'allant. Comme quoi le 5-6 contre Davos laissait bien entrevoir du mieux dans le jeu des Aigles. Comme depuis le début de la saison, les jeunes ont sonné la charge et confirmé leur talent. Deniss Smirnovs et Simon Le Coultre ont chacun compté un but et une passe. Mention spéciale au 4-1 du Letton à licence suisse avec une passe parfaite du Combier.

Fribourg, c'est non

Fribourg espérait enchaîner enfin un deuxième succès après la victoire contre Rapperswil. Mais la venue du leader Bienne ne constituait pas le meilleur des adversaires pour une formation en proie au doute et lanterne rouge. La deuxième sortie du duo Dubé-Rosa n'a donc pas été couronnée de succès. Les Dragons se sont cassé les dents sur un Jonas Hiller totalement à son affaire. De l'autre côté de la glace, Reto Berra n'a pas été à la hauteur en encaissant trois buts entre les jambes. Le Zurichois a notamment mal paru sur le 3-1 signé Forster.

Gottéron a cherché à créer, à provoquer, mais le 3-1 est tombé au pire des moments et a coupé les jambes des Fribourgeois. Desharnais et Cie vont maintenant se déplacer à Lugano samedi chez des Tessinois qui n'ont pas joué ce soir.

Battu par Bienne aux tirs au but (3-2), Zoug semble de nouveau reparti sur d'excellentes bases. Vainqueurs de Plzen en Champions League mercredi en alignant cinq goals sans réplique, les joueurs de Dan Tangnes ont servi la même médecine à des Léventins dépassés. Grégory Hofmann a signé un doublé dans une rencontre remportée 5-1.

A quoi voit-on que le Berne de cette saison n'est pas le Berne habituel? A son incapacité à clore le débat. En avance de trois buts (0-3 et 1-4) à Rapperswil, les Ours n'ont pas su gérer leur coussin de sécurité comme ils en ont l'habitude. Pire, ils se sont inclinés en prolongation (5-4) face à une équipe toujours privée de son meilleur élément, Roman Cervenka.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.