Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Et de sept! Genève-Servette a signé sa septième victoire consécutive en prenant le meilleur sur Lausanne 3-0, alors que dans le même temps Berne s'est payé le scalp de Fribourg 4-2.

On dit que les deux clubs se connaissent par coeur. Vrai. Pourtant, cette saison, Genève et Lausanne n'ont eu qu'un match pour se juger. C'était le 18 septembre aux Vernets et le LHC l'avait emporté 3-1. Puis il y aurait dù avoir une rencontre le 23 octobre à Malley, mais le vidéotron vaudois avait choisi de prendre ses quartiers au centre de la glace et la partie a été renvoyée au 14 décembre.

Très en forme, les Genevois ont tenu à rappeler aux Lausannois que les boss du Léman, c'étaient eux. Bien plus énergiques, les Aigles ont immédiatement pressé leur meilleur ennemi. Et cela a payé puisque Damien Riat a ouvert le score à la 5e minute déjà sur une belle accélération. La suite fut du même tonneau avec des Grenat conquérants et des Vaudois en pleine séance de rétro patinage. Sur une superbe séquence à la 18e, Slater, Riat et Lombardi se sont associés pour sanctionner le laxisme des Lions. L'intérêt de la partie a pris un sérieux coup à la 27e lorsque Mercier a inscrit le 3-0. Les Vaudois ont timidement essayé de revenir dans la rencontre, mais le coeur n'y était pas. A la 38e, les hommes de Heinz Ehlers ont bénéficié d'une séquence à 5 contre 3, mais ils n'ont pas su en profiter. Battus 4-1 par Ambri-Piuotta mardi, les Lions traversent une petite période de doute. Ils devront relever la tête samedi soir à domicile contre Berne. Quant à Genève, ce succès sans discussion permet au club grenat de conforter sa cinquième place au classement avec 37 points.

Le derby des Zaehringen, voilà le contexte de la prise de fonctions de Lars Leuenberger à la tête de Berne en remplacement de Guy Boucher. Alors même si la multiplication des derbies a rendu ces parties moins spéciales, un Berne-Fribourg demeure tout de même un duel important. Les Ours ont sans doute voulu prouver à leur public qu'ils avaient envie de faire table rase du passé. Alors les Bernois ont rapidement pris les devants avec deux réussites signées Conacher et Moser. Le tout jeune Nico Hischier aurait même pu enfoncer encore davantage les Dragons à la 15e, mais son penalty a été repoussé par Benjamin Conz. La suite a vu Gottéron reprendre un brin de contenance et revenir dans la partie grâce à Salminen et Mottet, qui a su profiter d'un Schwendener couché sur la glace pour égaliser. Finalement, les Bernois ont forcé la décision par Bergenheim à la 52e avant que Martin Plüss confirme la victoire bernoise dans la cage vide.

Bienne poursuit sa lente descente en fond de classement avec une nouvelle défaite face au nouveau leader Zoug. Les Seelandais n'ont pas existé pour s'incliner 6-0. Lino Martschini a une fois de plus fait parler son talent avec deux buts. Kevin Schläpfer a-t-il encore un avenir du côté de la Tissot Arena?

Sèchement battu 6-0 vendredi dernier, Davos a remis les pendules à l'heure en s'imposant contre Langnau 6-3 à l'Ilfis. Les Grisons menaient 5-0 à la 26e avant de voir les Emmentalois refaire un peu surface.

Dans le derby zurichois, Kloten a renversé une situation compromise pour l'emporter 4-3. Les Aviateurs étaient pourtant menés 3-1.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS