Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Genève-Servette tient sa revanche

Deux buts tardifs de Jim Slater ont permis à Genève-Servette de battre Lausanne 3-0. Mais ce quatrième derby lémanique n'a pas atteint des sommets malgré les événements des derniers jours.

On reproche aux derbies d'aujourd'hui de ronronner. La multiplication de ces derniers a eu pour effet de diluer la portée de l'événement. Heureusement, ce qui s'est passé ces derniers jours dans l'arc lémanique avec le conseil d'administration de Lausanne mettant la pression sur son actionnariat - plus précisément Hugh Quennec - a fait "monter la sauce". Les plus fervents supporters lausannois, les ultras de la Section Ouest, ont manifesté leur colère en désertant leur virage durant les deux premières minutes de la rencontre avec une banderole où l'on pouvait lire "ce club n'est pas un jouet pour actionnaires...". Ils ont ensuite regagné leur place derrière une bâche blanche avant de la descendre pour dévoiler un message plus sec: "Quennec dégage".

Sur la glace, les joueurs n'ont pas semblé particulièrement troublés par cette manifestation en tribunes. Les Genevois avaient à coeur de retrouver un peu de contenance après la gifle reçue le lundi 14 décembre. Dépassés par un LHC conquérant, les Grenat avaient coulé 5-1. Les batteries rechargées, les deux clubs ont entamé la rencontre avec envie. Mais les bonnes intentions ne se sont pas matérialisées au tableau d'affichage et la partie a de nouveau fait la part belle aux gardiens et aux défenses. Superbement servi par Pesonen, Benjamin Antonietti s'est retrouvé dans une position idéale mais son tir n'a pas trouvé la cible (25e). A la 32e et à la 40e, c'est cette fois Pesonen qui a testé les réflexes de Mayer. Sans succès.

La situation s'est finalement décantée au cours du troisième tiers. Un homme s'est illustré en frappant deux fois: Jim Slater. L'Américain de 33 ans a parfaitement exploité un travail de Tom Pyatt pour une ouverture du score plutôt chanceuse à la 55e. Mais les Genevois n'ont rien volé en étant plus réalistes que des Lausannois une fois encore très maladroits devant le gardien adverse. Menés au score, les Lions ont lancé toutes leurs forces dans la bataille et Slater a pu doubler la mise sur un contre de manuel (58e). Le 3-0 est tombé dans la cage vide.

Après quatre défaites hors de ses bases, le GSHC a renoué avec la victoire loin des Vernets. Pour Lausanne, ce revers met fin à une jolie série de cinq victoires consécutives.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.