Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève-Servette a repris la main dans le troisième derby lémanique de la saison. Les Aigles ont dominé Lausanne 6-1 et se hissent au 7e rang de National League.

Sortir la tête de l'eau ou plutôt passer la tête au-dessus de la barre, tel était l'enjeu de ce troisième GSHC-LHC de l'exercice. Le 11e qui reçoit le 10e, ou quand deux formations qui ont déçu en ce début de championnat tentent de redresser le cap.

Et à ce petit jeu, ce sont les Grenat qui semblent dans les meilleures dispositions. Même si Lausanne fut le plus près d'ouvrir le score, ce sont les Genevois qui ont imprimé le plus de pression et ont été logiquement récompensés à la 14e sur un but de Wick en power-play. Huet, remplaçant Zurkirchen blessé, n'a en outre pas eu le loisir de compter sur Dame chance puisque l'envoi du Canado-Suisse a été dévié par Fischer.

Mais le dernier rempart franco-suisse ne dégage plus cette sérénité qui rassurait ses coéquipiers lorsque l'arrière-garde des Lions pliait sans rompre face aux coups adverses. Aujourd'hui, Cristobal Huet est un portier ordinaire. Toujours capable d'arrêts importants comme face à Gerbe à la 40e, le cerbère aux 42 printemps peine sur ses déplacements latéraux. Sur le 3-1 d'Almond (29e), Huet a subi la furia servettienne à l'instar de ses partenaires. On peut dire qu'il a obtenu sa petite revanche lorsqu'il s'est battu avec Nathan Gerbe à la 57e lorsque le score était de 4-1 et que le numéro 7 des Genevois venait de mettre à terre Etienne Froidevaux. Résultat, les deux joueurs ont eu droit à une pénalité de 5 minutes assortie d'une méconduite de match. Cela a permis à Matteo Ritz de fêter ses premières minutes en National League. Il a eu le malheur d'encaisser son premier but sur le premier tir auquel il a dû faire face.

Une pause qui va faire du bien

Craig Woodcroft peut se montrer satisfait de la performance de son Genève-Servette. Hormis un surnombre qui a coûté l'égalisation de Ryser (25e), les Genevois n'ont pas abandonné trop de glace aux Vaudois. Ils ont surtout réagi de superbe manière à ce 1-1 en inscrivant deux buts particulièrement bienvenus juste avant la mi-match.

Sérieux, concernés, appliqués, les Aigles ont fait montre de structure et d'unité. Malgré une ligne composée de ses trois attaquants étrangers (Danielsson-Jeffrey-Pesonen), le LHC a de son côté connu passablement de peine pour créer des situations dangereuses devant Robert Mayer.

Les deux clubs vont maintenant avoir droit à une pause de douze jours en raison de la Karjala Cup où est engagée l'équipe nationale. On dira qu'elle intervient à un meilleur moment pour les Vaudois que pour les Genevois. Yves Sarault, qui a accepté une prolongation de son expérience de coach en National League jusqu'au terme de la saison, va pouvoir travailler certaines choses et espérer le retour de ses blessés, notamment Joël Vermin et Yannick Herren.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS