Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Genève vise 15'000 vélos électriques d'ici la fin de l'année

Le canton de Genève promeut le vélo électrique. Il propose une subvention de 250 francs à l'achat d'un tel véhicule jusqu'à fin décembre 2018 (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Genève lance la campagne "En 2018, adoptez le vélo électrique". Elle veut inciter les Genevois à profiter d'une subvention cantonale de 250 francs disponible jusqu'au 31 décembre. L'objectif est d'atteindre le cap des 15'000 vélos électriques avant cette échéance.

La subvention cantonale de 250 francs peut être sollicitée par l'intermédiaire des communes lors de l'achat d'un vélo à assistance électrique (VAE), d'un kit pour installer une assistance électrique, d'un cyclopousse ou d'un giropode, écrivent les Départements du territoire et des infrastructures jeudi dans un communiqué.

Depuis 2010, le canton de Genève a fait office de pionnier en proposant cette subvention, qui vise à faire entrer ce mode de transport dans les moeurs. Il a soutenu sur la période plus de 14'000 vélos pour un budget annuel moyen ne dépassant pas 500'000 francs.

Coup de pouce financier

Dès 2019, l'impulsion cantonale se réorientera vers une nouvelle subvention. Elle sera ouverte aux particuliers qui installeront une borne de recharge dans un habitat individuel ou collectif.

En outre, l'Etat distribuera 100'000 francs de subvention à la population pour notamment financer des cours dispensés par des associations comme Pro Vélo ou le TCS et visant à maîtriser la conduite des VAE. La participation se montera à 80 francs maximum par personne.

Cette enveloppe permettra aussi de donner un coup de pouce financier lors de l'achat de vélos-cargos (10% du prix d'achat, au maximum 500 francs) ou pour des locations longue durée de VAE. Il suffira de s'inscrire ou d'effectuer son achat personnellement puis d'obtenir un remboursement sur présentation d'un justificatif. Ces nouvelles offres seront testées pendant un an ou deux.

Continuité du réseau

Ces aides concrètes s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE). Le Département des infrastructures souhaite accélérer sa mise en œuvre en étroite interaction avec la prochaine mise en service du Léman Express.

Dans ce cadre, la mobilité douce doit être priorisée dans les centres urbains. Il s'agit également d'accélérer la réalisation du réseau de voies cyclables pénétrantes et d'améliorer la cohérence et la continuité du réseau cyclable à l'intérieur des zones urbanisées, en collaboration avec la Ville de Genève et les communes.

electromobilite.ge.ch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.