Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

General Motors a remboursé sa dette aux Etats-Unis et au Canada

New York - Le constructeur automobile General Motors (GM) a fini de rembourser tous les prêts des États-Unis et du Canada reçus au moment de sa faillite. Il doit maintenant orchestrer son retour en Bourse pour restituer deux milliards de dollars d'aide.
Le PDG de GM, Ed Whitacre, a indiqué que son groupe avait fait un paiement de 5,8 milliards de dollars au Trésor américain et à Exportation et développement Canada, avec cinq années d'avance sur l'échéancier initial.
GM "a investi 1,5 milliard de dollars dans vingt sites du groupe aux États-Unis et au Canada sur les neuf derniers mois, restaurant ou créant 7500 emplois", a-t-il précisé.
GM avait reçu des prêts de 6,7 milliards de dollars de l'État américain, de 1,4 milliard du Canada et 1,3 milliard de l'Allemagne. Le groupe avait remboursé 1,2 milliard de dollars de dette à Washington et Ottawa en décembre et la même somme fin mars.
Ce remboursement est "un signe positif pour notre investissement automobile, vu non seulement les fonds recouvrés par les contribuables mais aussi les nombreux emplois préservés par la stabilisation réussie de cette industrie vitale pour notre économie", s'est félicité le secrétaire au Trésor Tim Geithner.
Le Trésor doit encore recouvrer son investissement direct dans le capital de l'entreprise, soit 2,1 milliards de dollars d'actions préférentielles et 60,8% des actions ordinaires de GM.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.