Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genolier Swiss Medical Network (GSMN) a renoué avec les chiffres noirs l'an dernier. Le groupe vaudois de cliniques privées a inscrit un bénéfice net de 0,54 million de francs, contre une perte de 7,1 millions en 2010.

Le résultat 2011 a été affecté par les coûts extraordinaires liés à l'introduction des SwissDRG, les nouveaux forfaits hospitaliers. Le chiffre d'affaires consolidé a augmenté de 6,4% à 200,8 millions de francs, a indiqué lundi GSMN. De son côté, le résultat opérationnel EBITDA a bondi de plus de 58% à 24,03 millions.

A l'exception de la clinique Bethanien à Zurich, où d'importants travaux sont en cours, toutes les entités ont progressé l'an dernier. Les petites structures ont réalisé les meilleures performances.

Acquisitions en vue

La société compte réaliser plus de 300 millions de chiffre d'affaires en 2012 grâce aux acquisitions début 2012 de l'établissement Obach, à Soleure, ainsi que des cliniques Ars Medica et Sant'Anna, toutes deux installées à Lugano.

GSMN précise que le premier trimestre 2012 est en ligne avec sa feuille de route. Le groupe entend poursuivre sa stratégie de croissance axée sur l'acquisition de cliniques et la restructuration de leurs opérations. Genolier examine d'autres rachats. Des discussions sont notamment ouvertes avec l'Hôpital de la Providence à Neuchâtel.

Le groupe annonce par ailleurs un changement à la direction. Gilles Frachon remplacera Ayhan Güzelgün en tant que chef des finances dès le 1er mai. Ce dernier a décidé de saisir une nouvelle opportunité de carrière à l'extérieur du groupe.

ATS