Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Georg Fischer a dégagé un bénéfice net en baisse à 80 millions de francs au premier semestre, contre 92 millions à la même période de l'année précédente. Le chiffre d'affaires du groupe industriel schaffhousois a quant à lui reculé de 4% à 1,8 milliard.

Les chiffres au premier semestre ont été négativement influencés par le renforcement du franc, à hauteur de 7% du chiffre d'affaires, écrit mardi Georg Fischer dans un communiqué. Corrigées des effets de change, des acquisitions et des désinvestissements, les ventes se sont maintenues au même niveau que l'année précédente.

La baisse du bénéfice net est quant à elle principalement imputable à une vente exceptionnelle au premier semestre 2014. De son côté, le résultat d'exploitation (EBIT) est ressorti en baisse de 3% à 128 millions de francs.

Au chapitre des perspectives, Georg Fischer relève une amélioration de l'ambiance sur ses principaux marchés. Le groupe schaffhousois estime que les mesures de réduction de coûts prises au premier trimestre en Suisse devraient déployer leurs pleins effets dans la deuxième moitié de l'année.

Pour le second semestre, Georg Fischer table sur un bénéfice comparable à celui des six premiers mois de l'année. Le résultat annuel devrait donc s'avérer similaire à celui de l'année précédente.

ATS