Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les nouvelles recettes de George Osborne pour contrer les effets du Brexit (archives)

KEYSTONE/AP pool Reuters/NEIL HALL

(sda-ats)

Le ministre britannique des Finances George Osborne prévoit d'abaisser l'impôt sur les sociétés en dessous de 15%, a indiqué dimanche le Financial Times. Objectif: réduire les conséquences du Brexit sur les investissements.

George Osborne a déclaré qu'il souhaitait bâtir une "économie super compétitive" basée sur une faible imposition des entreprises et la conquête de nouveaux marchés. En mars, il avait déjà indiqué qu'il entendait ramener l'impôt sur les sociétés de 20 à 17% d'ici à 2020.

"Il nous faut rester concentrés sur l'horizon et la route devant nous et tirer parti de la situation donnée", a déclaré le ministre au quotidien économique.

Cette mesure interviendrait alors que des entreprises envisagent de quitter le Royaume-Uni en raison de l'incertitude pesant sur ses futures relations avec l'Union européenne. Elle réduirait en tout cas l'écart avec l'Irlande voisine, où l'impôt sur les sociétés à 12,5% est un important facteur d'attractivité.

Le Financial Times, qui cite le chancelier de l'Echiquier, ajoute par ailleurs que Londres entend renforcer ses relations avec la Chine pour compenser les effets possibles du Brexit sur ses échanges commerciaux avec l'Union européenne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS