Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le footballeur espagnol Gerard Piqué, qui compte s'investir financièrement dans le projet de réforme controversé de la Coupe Davis, sera à Roland-Garros mercredi.

Il rencontrera les présidents de fédérations, a confirmé à l'AFP une source proche du président de la Fédération internationale.

Le défenseur du FC Barcelone veut injecter 3 milliards de dollars sur 25 ans via le groupe d'investissement Kosmos qu'il chapeaute, afin de redonner de l'éclat à la vénérable compétition.

La Fédération internationale (ITF) envisage de la remodeler de fond en comble pour pousser les meilleurs joueurs à y participer systématiquement. Une première mouture du projet, dévoilée fin février, n'avait pas fait l'unanimité auprès des joueurs et avait suscité l'émoi en particulier en France.

L'idée était d'organiser la Coupe Davis sur une seule semaine fin novembre et dans une seule ville, au lieu de quatre week-ends prolongés répartis dans l'année sur le principe des matches à domicile et à l'extérieur.

Mais les porteurs du projet, qui prévoient d'attribuer 20 millions de dollars de prize money (gains) aux joueurs, ont revu en partie leur copie.

Il est question désormais d'organiser l'épreuve en deux temps: d'abord un tour préliminaire avec 24 équipes qui se jouerait sur le format traditionnel (domicile/extérieur), puis une phase finale à 18 équipes, dont les quatre demi-finalistes de l'année précédente automatiquement qualifiés, plus deux sélections invitées.

Cette nouvelle mouture doit encore être officialisée lors la prochaine réunion du "Board" de la Fédération internationale, lundi 4 et mardi 5 juin à Paris.

Une réforme de la Fed Cup est aussi dans les cartons.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS