Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La ville de Douma, dans la Ghouta orientale. Au cours des dernières années, le régime est parvenu à reprendre aux rebelles plusieurs secteurs autour de Damas. Il y a mené des offensives militaires de grande envergure qui finissaient par des accords d'évacuations.

KEYSTONE/EPA/MOHAMMED BADRA

(sda-ats)

L'armée russe a annoncé dimanche soir avoir pu évacuer une cinquantaine de civils de la Ghouta orientale, à la périphérie de la capitale syrienne Damas, à la suite de négociations avec les autorités locales. Il s'agit pour la moitié d'enfants.

Ces civils, habitants de la ville de Misraba, ont été dirigés vers un camp de réfugiés provisoire, où ils devaient recevoir une assistance médicale, a indiqué l'armée russe dans un communiqué.

L'armée syrienne a lancé une vaste offensive voici plusieurs semaines contre la Ghouta orientale, poche tenue par les insurgés et assiégée depuis des années. Les forces du régime de Bachar al Assad ont repris ces derniers jours une partie importante du secteur et disent avoir parachevé l'encerclement de la ville de Douma.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS