Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Néerlandais Steven Kruijswijk (Lotto NL), leader du Giro, a muselé toutes les attaques dans la 16e étape gagnée à Andalo par l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar).

Kruijswijk, deuxième de l'étape, a conforté sa position en tête du classement, à cinq jours du terme de l'épreuve, avec désormais 3 minutes d'avance sur le Colombien Esteban Chaves.

Le champion d'Italie Vincenzo Nibali a tenté de mener une offensive de grande ampleur dans cette courte (132 km) étape de moyenne montagne conduite à très vive allure. Mais il a été distancé sur la fin et a perdu plus d'une minute et demie.

Kruijswijk, bien qu'esseulé dans les 75 derniers kilomètres de l'étape, s'est montré supérieur à ses adversaires. Il a suivi l'accélération de Valverde à 17 kilomètres de l'arrivée, et a été rejoint ensuite par le Russe Ilnur Zakarin.

Le trio a rallié l'arrivée pour se disputer la victoire qui est revenue au sprint à Valverde, vainqueur de sa première étape sur le Giro pour sa première participation à l'âge de 36 ans.

Nibali, débordé sur l'accélération de Valverde, n'a pu garder le contact avec le groupe de poursuite mené par Chaves, qui avait lui-même été surpris dans la première partie de l'étape.

Au classement, le Sicilien a été dépassé par Valverde et a reculé à la 4e place, à 4'43 du maillot rose.

Mercredi, la 17e étape rejoint la plaine lombarde, de Molveno à Cassano d'Adda (196 km), la ville de l'ancien champion Gianni Motta qui a gagné le Giro voici 50 ans.

ATS