Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Français Pierre Rolland (Cannondale) a remporté en solitaire la 17e étape du Giro, entre Tirano et Canazei (219 km). Le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) a conservé le maillot rose de leader.

Rolland (30 ans), qui faisait partie d'un groupe d'échappés, a attaqué à 8 km du but et n'a plus été repris, s'imposant avec une vingtaine de secondes d'avance devant l'ancien champion du monde portugais Rui Costa. Il a profité de la mésentente de ses poursuivants pour signer la première victoire française de ce Tour d'Italie. Le natif de Gien, professionnel depuis 2007, avait déjà attaqué en vain à plusieurs reprises depuis le début du Giro.

Pierre Rolland n'avait plus gagné la moindre course depuis le Tour de Castille et Leon en 2015. Il compte aussi deux victoires d'étape sur le Tour de France, en 2011 à l'Alpe d'Huez et en 2012 à La Toussuire. Autrefois candidat au classement général (8e du Tour de France 2012), il a désormais choisi de se concentrer sur les victoires partielles.

Au lendemain de ses problèmes gastriques. Tom Dumoulin a passé une journée plus tranquille. Il reste en tête du général avec 31'' d'avance sur Nairo Quintana et 1'12 sur Vincenzo Nibali. Le peloton est arrivé avec un peu moins de huit minutes de retard sur le vainqueur.

Jeudi, la 18e étape présente un concentré de montagne avec cinq ascensions, dont le Pordoi, entre Moena et Ortisei sur un parcours limité à 137 kilomètres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS