Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Colombien Fernando Gaviria, le plus rapide des sprinters du Giro, a remporté la 13e étape, vendredi à Tortona, son quatrième succès depuis le départ de Sardaigne.

Le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) a gardé les commandes de la course à la veille d'une arrivée au sommet, au sanctuaire d'Oropa.

Gaviria (Quick-Step) s'est imposé nettement à l'issue d'un sprint agité, après s'être faufilé le long des barrières pour remonter ses adversaires.

L'Irlandais Sam Bennett a pris la deuxième place devant le Belge Jasper Stuyven au terme des 167 kilomètres de cette étape, la dernière favorable aux sprinters.

Gaviria, 22 ans, a poursuivi sa série triomphale dans le Giro auquel il participe pour la première fois. Il est d'ores et déjà le Colombien qui compte le plus de succès d'étape, après ses victoires à Cagliari (3e étape), Messine (5e étape) et Reggio Emilia (12e étape).

"C'était une 'remontada'", s'est réjoui Gaviria, qui a conforté son maillot cyclamen du classement par points. "Ce sprint était difficile mais c'était l'occasion de gagner une nouvelle fois."

Dans cette étape de plaine, les trois sacrifiés du jour, le Russe Pavel Brutt, l'Italien Vincenzo Albanese (le benjamin du Giro) et le Slovène Matej Mohoric, ont mené une échappée de quelque 145 kilomètres. Mais le peloton, méfiant à cause du vent de côté, a tenu sous contrôle la fugue.

Samedi, la course rejoint le sanctuaire d'Oropa, sur les hauteurs de Biella. L'étape, courte (131 km), se conclut par une ascension de 11,8 kilomètres, à 6,2 %, dans laquelle l'Italien Marco Pantani avait accompli une remontée ahurissante en 1999.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS