Toute l'actu en bref

Emmené par un Kevin Durant une fois de plus diabolique, Golden State a réussi le hold-up parfait. Les Warriors se sont imposés 118-113 à Cleveland pour mener désormais 3-0 dans la finale des play-off.

Mené encore de 6 points à 2'25'' du buzzer (113-107), Golden State a conclu cette rencontre sur un partiel de 11-0, grâce notamment à ce tir primé de Durant, armé devant un Lebron James qui a eu le tort de défendre trop bas. Ce panier à 3 points a permis aux Warriors de reprendre enfin les commandes du match (114-113) alors qu'il ne restait plus que 51'' à jouer.

Après ce succès, le quinzième de rang dans ces séries finales, Golden State n'est plus qu'à une marche du titre. Le match IV se déroulera vendredi à Cleveland. Si elle s'impose à nouveau, l'équipe d'Oakland sera la première de l'histoire à remporter le titre sans avoir perdu une seule rencontre des play-off. L'apport de Kevin Durant explique sans doute pourquoi Golden State peut devenir vendredi soir dans l'Ohio la plus grande équipe de l'histoire de la NBA.

Le collectif des Warriors a s'est à nouveau révélé déterminant. Dans le sillage de Durant, auteur de 31 points, Klay Thompson (30 points) et Stephen Curry (26 points et 13 rebonds) ont également livré un grand match. Mais la clé fut sans doute cette intensité défensive en fin de match sur laquelle se sont brisés LeBron James (39 points) et Kyrie Irving (38 points). Emmenés par ses deux scorers, le Champion en titre a eu le mérite de faire le match lors de cette acte III après les deux fessées reçues à Oakland. Mais cette défaite sur le fil les condamne. Jamais dans l'histoire, une équipe menée 3-0 en finale n'a cueilli le titre.

ATS

 Toute l'actu en bref