Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le champion NBA en titre Golden State a lavé l'affront infligé par Oklahoma City deux jours plus tôt en ouverture de la finale de la conférence Ouest des play-off NBA en punissant le Thunder 118 à 91.

Les Warriors, surclassés lundi devant leur public 108 à 102, n'ont cette fois laissé aucune chance à leurs adversaires qui ont soutenu la comparaison jusqu'à deux minutes de la fin de la deuxième période.

Le Thunder est passé pour la seule fois de la rencontre, et très brièvement, en tête (47-46), ce qui a incité Golden State à hausser le ton: c'est d'abord Andre Iguodala qui a permis à son équipe de rejoindre les vestiaires avec huit points d'avance (57-49).

Stephen Curry a ensuite définitivement écoeuré le Thunder avec un troisième quart-temps impressionnant: le double MVP en titre a inscrit 17 des 31 points de son équipe durant cette période, tandis qu'Oklahoma City, complétement déboussolé, multipliaient les maladresses et ballons perdus.

Les Warriors ont abordé la dernière période avec 20 points d'avance, ce qui a permis à Curry (28 pts en 30 minutes, 9 sur 15 au tir) de suivre la fin de la rencontre du banc des remplaçants, tout comme Russell Westbrook (16 pts) et Kevin Durant (29 pts) qui cachaient, eux, difficilement leur déception.

Golden State et Oklahoma City sont désormais à égalité une victoire partout, avant les deux prochains matches qui auront lieu dans le salle du Thunder.

Le match no 3 dimanche pourrait être le tournant de cette finale de conférence, dernière étape avant la finale NBA.

Le vainqueur de ce duel décidé au meilleur des sept matches sera opposé soit à Cleveland, soit à Toronto. Les Cavaliers de LeBron James, en grande forme, mènent une victoire à zéro.

ATS