Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Les employés de Goldman Sachs vont devoir surveiller leur langage dans leur courrier électronique. Des courriels au langage fleuri ont déjà servi de pièces à conviction dans une plainte retentissante contre la banque.
"Cette politique n'est pas nouvelle" et "existe depuis très longtemps", a assuré Michael Duvally. "Nous avons simplement fait des améliorations sur nos systèmes de surveillance". Les courriels, textos et messages instantanés des employés de Goldman Sachs feront l'objet d'un filtrage accru pour détecter les grossièretés.
En avril, lors d'une audition parlementaire liée à la plainte de l'autorité américaine des marchés contre Goldman Sachs, les parlementaires avaient diffusé et lu de manière répétée des courriels d'employés de la banque décrivant un produit financier maison comme un "deal de merde".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS