Toute l'actu en bref

Viktorija Golubic (WTA 54) a sauvé l'honneur suisse dans le tableau de simple du Ladies Open. Elle s'est imposée 6-2 4-6 7-6 (7/3) au 1er tour face à Laura Siegemund (WTA 37).

La Zurichoise de 24 ans a donc fait mieux que Belinda Bencic et Rebeka Masarova, qui ont toutes deux été sorties d'entrée à Bienne. Elle en est désormais à huit matches remportés consécutivement sur territoire helvétique: sa série avait démarré en avril 2016 à Lucerne avec ses deux succès obtenus dans une demi-finale de FedCup perdue face à la République tchèque, et s'était poursuivie à Gstaad où elle avait cueilli le titre l'été dernier.

Cette victoire est particulièrement bonne pour la confiance de Viktorija Golubic, qui pourrait tenir un rôle majeur en Biélorussie les 22 et 23 avril en demi-finale de FedCup, si Timea Bacsinszky ou Belinda Bencic n'étaient pas à 100% de leurs moyens. C'est seulement la troisième de l'année pour la Zurichoise de 24 ans, qui vit sa première saison complète sur le circuit WTA et est désormais confrontée d'entrée de jeu à des joueuses du top 100.

Ce succès est d'autant plus important que Viktorija Golubic a renversé une situation des plus compromises face à l'Allemande Laura Siegemund, tête de série no 5 du tableau. Elle s'est en effet retrouvée menée 0-3 dans la troisième manche, après avoir perdu six jeux d'affilée alors qu'elle menait 6-2 4-3 service à suivre. Mais elle n'a rien lâché. La Zurichoise a pu recoller à 3-3. Elle a certes manqué par la suite cinq balles de break (trois à 4-4, deux à 5-5), mais a dominé les débats dans le jeu décisif grâce à ce jeu d'attaque qui est sa marque de fabrique.

Viktorija Golubic, qui a conclu cette partie sur sa première balle de match après 2h40' de lutte, subira un test des plus intéressants jeudi en 8e de finale. Elle se frottera en effet à Aliaksandra Sasnovich (WTA 108), leader de l'équipe de Biélorussie qui défiera la Suisse en FedCup. La Zurichoise a remporté l'unique duel livré face à la Biélorusse de 23 ans, issue des qualifications dans le Seeland. Mais c'était il y a quatre ans, et sur terre battue qui plus est.

ATS

 Toute l'actu en bref