Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Google étend son "Art Project" qui donne un accès virtuel à des collections et musées du monde entier. Le Musée olympique de Lausanne est le premier en Suisse à offrir une telle visite avec 104 objets visibles sur la toile.

Un an après son lancement, la plate-forme Internet passe d'un millier à 30'000 oeuvres d'art numérisées à découvrir en haute résolution, explique mardi la société américaine. Au total, le projet compte aujourd'hui 151 partenaires issus de 40 pays.

Voir les détails

Quarante-six institutions ont en outre sélectionné une oeuvre d'art photographiée avec des détails très précis grâce à une technologie de capture d'images en gigapixels, note Google. Chacune de ces images contient environ 7 milliards de pixels, ce qui permet une étude des détails au-delà de ce qui est visible à l'oeil nu.

Art Project offre aussi différents outils pour composer par exemple sa galerie personnelle, partager ses préférences ou ajouter des commentaires comme des vidéos.

Le Musée olympique de Lausanne est partie prenante du projet avec 104 objets. La visite retrace plus d'un siècle de l'histoire des jeux de l'époque moderne, mais on peut aussi voir également "L'athlète américain" d'Auguste Rodin.

Montrer au plus grand nombre

"Montrer ce que l'on a, mettre en contact le plus grand nombre de gens intéressés, c'est notre métier", déclare à l'ats Francis Gabet, directeur de l'institution. C'est le musée qui a pris l'initiative de rencontrer Google et il faut croire qu'ils ont trouvé ça digne d'intérêt, ajoute-t-il en se réjouissant d'être présent aussi "sur cette planète numérique".

L'opération est gratuite pour le musée de Lausanne, les frais étant à la charge de Google. En France, le Château de Versailles, le Musée d'Orsay, le Musée de l'Orangerie, le Château de Fontainebleau, le Musée du Quai Branly et le Château de Chantilly sont désormais sur la plate-forme.

ATS