Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Google fait pression sur les développeurs d'applications et de jeux pour mobiles pour qu'ils utilisent son coûteux système de paiement "Google Wallet". Le géant américain souhaite ainsi reproduire le succès financier de la plate-forme iOS de son concurrent Apple.

Ces derniers mois, le géant de l'internet a prévenu plusieurs développeurs que s'ils continuaient à proposer d'autres solutions de paiement, comme PayPal, leurs applications seraient retirées de l'Android Market, désormais appelé Google Play, ont rapporté des développeurs, responsables et investisseurs du secteur.

Dans un email envoyé à un développeur en août dernier, et dont Reuters a obtenu une copie cette semaine, Google lui signifie qu'il a trente jours pour proposer Google Wallet, sans quoi ses applications seront "suspendues" d'Android Market.

Simplifier les paiements

Selon les développeurs, Google veut simplifier les paiements sur sa plate-forme, en espérant que les achats d'application augmenteront et compenseront des coûts plus importants. Google perçoit 30% de la vente de chaque application payée via Google Wallet, ce qui est plus que la part prélevée par les services tiers concurrents.

Un porte-parole de Google n'a pas souhaité commenter ces informations.

Google Play est la réponse du groupe à l'AppStore d'Apple, où les utilisateurs peuvent naviguer et acheter ou télécharger musique, vidéo, jeux, logiciels et applications. Google veut que Google Wallet devienne le mode de paiement principal sur sa plate-forme.

ATS