Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Google est dans le collimateur des commissaires suisses à la protection des données, qui veulent plus de contrôles. Les voitures du groupe qui photographient les rues pour son service "StreetView" ont recueilli des informations personnelles transmises via les réseaux sans fil.
Les voitures équipées pour rassembler partout dans le monde les images du système de cartographie illustrée ont la possibilité de recueillir des données publiques sur les réseaux wifi, comme le nom de ces réseaux et leur numéro d'identifiant. Le problème, a expliqué Google, c'est que les voitures ont aussi capté "par erreur" des informations passant sur des comptes wifi non verrouillés par mot de passe.
Le géant de l'informatique s'est engagé à détruire dès que possible ces données et à ne plus recueillir aucune information transmise sur des réseaux sans fil.
Le groupe a informé de son propre chef les autorités suisses de protection des données. Il leur a dit: "Nous avons commis une grave erreur, que nous regrettons profondément et pour laquelle nous nous excusons", a indiqué un porte-parole de Google sur les ondes de la radio publique alémanique DRS.
Mais Bruno Baeriswyl, président de l'association des commissaires suisses à la protection des données PRIVATIM, est sceptique. "Cela me semble très peu crédible". Le responsable pense plutôt que Google voulait taire la chose, qui est désormais apparue au grand jour.
Il exige davantage de mesures. "Pour qu'on puisse vraiment avoir confiance, il faudrait que des autorités indépendantes de protection des données contrôlent le traitement des données chez Google", a-t-il ajouté, également interrogé par la radio DRS.
Le groupe internet s'est aperçu de cette faille à l'occasion d'un audit mené à la demande des autorités allemandes sur la sécurisation des données collectées pour le programme StreetView.
Google suscite déjà les inquiétudes de certains observateurs pour l'accumulation de données qu'il collectionne sur les activités des internautes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS