Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La construction d'un 2e tube au tunnel du Gothard coûterait encore plus cher que ce qu'a avancé le Conseil fédéral, affirme l'Initiative des Alpes. Un reproche rejeté par le Département fédéral des transports (DETEC).

La fermeture du tunnel pendant sa réfection coûterait entre 1,2 et 2 milliards de francs, selon les chiffres officiels. La construction d'un nouveau tube, décidée fin juin par le gouvernement, reviendrait quant à elle à 2,8 milliards.

Pour l'Initiative des Alpes, la différence entre les deux projets calculée par le Conseil fédéral de 0,8 à 1,6 milliards est nettement sous-estimée. L'association avance un chiffre de 2,8 à 3,4 milliards de francs.

Les coûts d'une fermeture pourraient être réduits grâce à un doublement des taxes de transferts des camions, selon l'Initiative des Alpes. Par ailleurs, le Conseil fédéral aurait omis de prendre en compte les coûts d'entretien et d'exploitation du 2e tube jusqu'au prochain assainissement dans 40 ans.

Le DETEC rejette les reproches de l'association de protection de l'espace alpin contre les effets négatifs du transit. "La décision du Conseil fédéral se base sur des analyses complètes et des calculs sérieux", a dit à l'ats une porte-parole des services de Doris Leuthard.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS