Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La mise en service du tunnel ferroviaire de base du Gothard ne sonnera pas le glas du premier ouvrage, qui relie Göschenen (UR) à Airolo (TI). La ligne de montagne continuera à être exploitée, mais des réflexions sont en cours pour diminuer les frais d'entretien.
Le tunnel n'est pour l'heure pas en danger, a dit jeudi à l'ATS Olivia Ebinger, porte-parole de l'Office fédéral des transports (OFT), revenant sur une information du quotidien "Le Temps". La ligne sera utilisée en cas de fermeture du tunnel de base et pour rejoindre les gares des localités de montagne.
Mais il ne sera pas possible d'exploiter ce tronçon de manière rentable. Les passagers sont trop peu nombreux. Et la ligne actuelle convient mal comme alternative pour le transport de marchandises.
Son entretien coûte cher. L'une des possibilités envisagées pour réduire les frais serait de faire passer le nombre de voies de deux à une. Des îlots à double voie demeureraient pour permettre aux trains de se croiser. Aucune décision n'a pour l'heure été prise, précise la porte-parole de l'OFT.
Développer l'offre touristiqueEn 2006, une étude d'experts commandée par les CFF et le canton d'Uri concluait que la région devrait sérieusement repenser et développer son offre touristique lorsque le tunnel de base du Gothard ouvrirait au trafic, en 2017.
Ses auteurs suggéraient à Uri, au Tessin, aux Grisons et au Valais de créer une société commune qui s'occuperait de mieux "vendre" la région du Gothard aux professionnels du tourisme et aux visiteurs potentiels, de la transformer en véritable marque "Gothard" ou "San Gottardo". Les CFF étaient aussi appelés à s'engager.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS