Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dès jeudi, les matières dangereuses pourront exceptionnellement être transportées par la route pour franchir le Gothard. Cette dérogation à la règle est soumise à des conditions strictes. Elle ne vaudra en outre que pour l'approvisionnement du Tessin, d'Uri et du Val Mesolcina (GR).

L'Office fédéral des routes (OFROU) a décidé d'édicter ce régime spécial, qui sera abrogé dès la réouverture du tunnel ferroviaire, pour éviter que certaines régions viennent à manquer de marchandises comme les gaz liquéfiés. Les camions seront autorisés à circuler uniquement en convois, pour lesquels il faudra s'annoncer à l'avance, à des heures précises.

Les convois seront composés d'au maximum de 10 véhicules et seront escortés par la police uranaise ainsi par un camion de pompiers. Pour le transit vers le sud, ils partiront à 9h30, ce qui entraînera une fermeture du tunnel routier à la circulation pendant 50 minutes.

Puis le tube rouvrira pendant 40 minutes avant le départ à 11h00 du convoi provenant d'Airolo (TI) en direction du nord. Le tunnel sera alors de nouveau fermé pendant quelque 50 minutes, a indiqué mercredi l'OFROU.

Pas de remorque

Si l'intensité du trafic ne permet pas de bloquer le tunnel, les camions pourront emprunter le col du Gothard. Dans ce cas, la route traversant les gorges de Schöllenen devra être fermée aux véhicules venant en sens inverse pendant 40 minutes au maximum. Aucune remorque ne sera autorisée.

L'OFROU ne prévoit pas de prendre d'autres mesures exceptionnelles pour le moment. L'assouplissement de l'interdiction de circuler la nuit et le relèvement à 44 tonnes des limites de poids autorisées sur l'autoroute du Gothard ne sont pas à l'ordre du jour.

ATS