Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président colombien Juan Manuel Santos (à droite) espère que son successeur Ivan Duque (à gauche) poursuivra les négociations avec l'ELN (archives).

KEYSTONE/EPA EFE/PRESIDENCY OF COLOMBIA/NELSON CARDENAS HANDOUT

(sda-ats)

Le gouvernement colombien et la guérilla de l'ELN n'ont pas réussi à conclure un cessez-le-feu avant la fin du mandat du président Juan Manuel Santos. Le chef de l'Etat sortant doit passer le pouvoir le 7 août à Ivan Duque, partisan d'une ligne dure avec les rebelles.

"Ce que l'on attend de savoir, c'est si le nouveau gouvernement va continuer, ce que j'espère", a déclaré M. Santos. Le gouvernement sortant négociait depuis février 2017 la paix avec l'Armée de libération nationale (ELN), considérée comme la dernière guérilla active du pays.

Les deux camps finalisent cette semaine un sixième cycle de négociations. Entamées dans la capitale équatorienne Quito, les discussions avec l'ELN ont été délocalisées à Cuba en mai après la décision de l'Equateur de se mettre en retrait en raison d'un regain des violences à sa frontière avec la Colombie.

Le président élu Ivan Duque (droite) s'est engagé à modifier l'accord de paix signé en 2016 avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), qui a permis le désarmement de 7000 combattants de cette ex-guérilla. Il s'oppose notamment à ce que d'anciens guérilleros accusés de crimes graves participent à la vie politique sans passer préalablement par la prison.

Plus de 260'000 personnes ont été tuées et près de 83'000 sont portées disparues, tandis que 7,4 millions d'autres ont été déplacées au cours des affrontements qui ont opposé ces 50 dernières années notamment le pouvoir central aux mouvements de guérilla.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS