Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Suisses ont livré une course en demi-teinte lors du GP d'Espagne Moto2 à Jerez, loin du podium. Dominique Aegerter (Suter) a fini 7e juste devant Thomas Lüthi (Kalex).

Un sentiment de déception domine au terme de cette course soporifique. Troisième sur la grille, Aegerter s'attendait sans doute à mieux, et au moins à pouvoir lutter pour le podium. Mais il a rapidement été rejeté au-delà de la 5e place.

Quant à Lüthi, qui partait de la 12e place, il a certes un peu remonté, mais ce 8e rang constitue son moins bon résultat de la saison. Jesko Raffin (Kalex), malade, a terminé hors des points.

L'Espagnol Alex Marquez (Kalex), le petit frère de Marc, s'est imposé pour la première fois dans la catégorie. Il avait par le passé gagné quatre courses en Moto3. Son coéquipier italien Franco Morbidelli, vainqueur des trois premières courses, a cette fois chuté peu après avoir pris la tête. Il reste leader du championnat avec 11 points d'avance sur Lüthi et 16 sur le Portugais Miguel Oliveira (KTM), 3e à Jerez derrière l'Italien Francesco Bagnaia (Kalex).

En Moto3, l'Espagnol Aron Canet (Honda) s'est imposé pour la première fois de sa carrière au terme d'une course très animée. Il a devancé l'Italien Romano Fenati et son compatriote Joan Mir, tous deux aussi sur Honda. Mir reste leader du général.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS