Toute l'actu en bref

Sebastian Vettel a dominé les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn vendredi, sous de fortes chaleurs.

Mais il ets resté dans l'ombre de l'annonce du retour du Britannique Jenson Button au GP de Monaco fin mars.

La nouvelle a été annoncée par un communiqué de l'écurie McLaren-Honda en fin de matinée: c'est bien le vainqueur de l'édition 2009 en Principauté qui suppléera le 28 mai Fernando Alonso.

On le sait depuis mercredi, l'Espagnol fera l'impasse sur la sixième manche de la saison pour disputer les 500 miles d'Indianapolis, deuxième étape dans sa conquête de la Triple couronne du sport automobile (avec les 24 Heures du Mans et le GP de Monaco, qu'il a déjà remporté en 2006 et 2007).

"J'ai hâte de me mesurer au défi unique qu'est le Grand Prix de Monaco. Je vais piloter la MCL32 sur simulateur avant cela et j'estime que je serai prêt pour la course."

Un autre retour a animé le paddock vendredi: celui de Bernie Ecclestone, maître incontesté de la F1 pendant quelque quatre décennies avant d'être remercié par les nouveaux propriétaires américains, Liberty Media, début 2017.

Sur la piste, Vettel a signé les meilleurs chronos des deux séances d'essais libres du jour, dont la première, disputée en plein après-midi sous des températures tutoyant les 40 degrés, ne saurait être représentative des qualifications et de la course, courues au crépuscule.

Dans la séance du début de soirée, les positions sont serrées entre les trois écuries de haut de tableau, avec Valtteri Bottas pour Mercedes et Daniel Ricciardo pour Red Bull à moins d'un dixième de Vettel. Suivent Kimi Räikkönen (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes).

ATS

 Toute l'actu en bref