Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lewis Hamilton (Mercedes) a dominé le GP de Grande-Bretagne à Silverstone. Le triple champion du monde anglais a signé la 57e victoire de sa carrière en formule 1 après avoir mené d'un bout à l'autre.

Il a aussi gagné à Silverstone pour la cinquième fois, la quatrième consécutivement. Auteur de la pole position après un tour d'anthologie, Hamilton n'a jamais été inquiété durant cette course parfaitement maîtrisée.

Grâce à son quatrième succès de la saison, le no 44 a réduit l'écart au championnat du monde par rapport à Sebastian Vettel (Ferrari), seulement 7e après une crevaison à un tour de la fin alors qu'il occupait le 3e rang. Vettel n'a désormais plus qu'un point d'avance sur Hamilton à mi-saison.

Valtteri Bottas a apporté le doublé aux Mercedes, après une belle remontée. Le Finlandais, parti 9e sur la grille après une pénalité, a pris des points précieux. Kimi Raikkonen (Ferrari), qui semblait pouvoir viser la 2e place, a lui aussi été victime d'une crevaison, un tour avant Vettel. Il a quand même fini 3e.

Les Red Bull-TAG Heuer de Max Verstappen et Daniel Ricciardo ont fini 4e et 5e, devant la Renault de Nico Hülkenberg.

Le British GP n'a pas souri non plus aux Sauber-Ferrari, qui ne sont pas parvenues à se hisser dans les points. Marcus Ericsson est 14e et Pascal Wehrlein 17e.

ATS