Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Ferrari ont réussi le doublé lors du GP de Hongrie. Sebastian Vettel s'est imposé devant Kimi Raikkonen et a renforcé sa place de leader du championnat.

Vettel a signé le 46e succès de sa carrière en formule 1, son quatrième cette saison. L'Allemand passera les vacances estivales avec une avance de 14 points sur Lewis Hamilton (Mercedes), 4e sur le Hungaroring.

En tête, Vettel a connu un problème avec son volant. Raikkonen est sagement resté derrière lui, en fidèle coéquipier. Les Mercedes ont pu se rapprocher, et Valtteri Bottas, alors 3e, a laissé passer Hamilton pour que celui-ci aille tenter d'attaquer les monoplaces italiennes.

Mais comme le triple champion du monde anglais n'a pas réussi à les dépasser, il a redonné la 3e place à son coéquipier lors du dernier tour, comme il l'avait promis.

Derrière, Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer), qui a éperonné son coéquipier Daniel Ricciardo au 1er tour, a fini 5e après avoir été pénalisé de 10 secondes. Fernando Alonso (McLaren-Honda) a terminé 6e, ce qui est de loin son meilleur résultat de la saison.

Pascal Wehrlein et Marcus Ericsson ont fini respectivement 15e et 16e avec les Sauber-Ferrari.

ATS