Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Motocyclisme - Thomas Lüthi tient enfin sa première victoire en Moto2. Le Bernois a remporté le Grand Prix de Malaisie et a mis fin à cinq ans de disette.
Depuis ses débuts dans l'anti-chambre de la Moto GP en 2007, le pilote de Linden semblait maudit. Il avait en effet "fêté" quatre deuxièmes places et six troisièmes places, sans jamais réussir à accrocher ses premiers lauriers. Sa dernière victoire remontait au Grand Prix de France 2006, alors qu'il militait encore en 125 cm3. Entre temps, 89 Grands Prix lui sont passés sous le nez.
Le signe indien est désormais vaincu. "Tom-Tom", parti de la pole-position, a longtemps suivi l'Allemand Stefan Bradl et a décidé de le passer à trois tours du but. Bien lui en a pris, puisque l'épreuve était prématurément interrompue quelques secondes plus tard, à la suite de la terrible chute de l'Espagnol Axel Pons (Kalex). Même s'il ne s'en est pas rendu compte tout de suite, le Champion du monde 2005 des 125 cm3 avait bel et bien arraché la victoire pour moins de deux dixièmes.
Ce succès n'est pas la seule bonne nouvelle venue de Malaisie pour le motocyclisme suisse. Dominique Aegerter (Suter), décevant 20e des essais, a lui aussi réussi une performance d'anthologie en remontant jusqu'au 5e rang.
Le jeune Espagnol Maverick Viñales (Aprilia) a remporté l'épreuve des 125 cm3, mais c'est la bagarre quelques rangs derrière lui qui a focalisé les attentions. Parti de la pole-position, Nicolas Terol (Aprilia) pouvait s'adjuger définitivement le titre mondial. Le Français Johann Zarco, 15e des qualifications ne l'entendait pas de cette oreille et a opéré une fabuleuse remontée jusqu'au 3e rang.
Giulian Pedone (Aprilia) a manqué ses premiers points au niveau planétaire pour seulement 10''. Le Neuchâtelois a tout de même réussi à Sepang le meilleur résultat de sa carrière avec son 17e rang. Son jeune compatriote Marco Colandrea (Aprilia) n'est pas en reste, terminant avant-dernier mais à une encourageante 23e position.

ATS